Domaine Hubert Lamy

1 2 Suivante Fin

Septembre
Palmarès Oenovideo 2008
À cette occasion, un jury composé de professionnels du monde du vin et de la photographie a récompensé le talent du meilleur photographe de l'exposition Terroirs d'Images® 2008 sur le thème « Les animaux et les fleurs dans la vigne ». Hubert Lamy, photographe amateur passionné et viticulteur à Saint-Aubin en Bourgogne a donc remporté le Prix Cloudy Bay
    Novembre
    Hubert Lamy
L'aventure de « 3 coccinelles Bourguignonnes ne fait que commencer...
La photographie « 3 coccinelles » d'Hubert Lamy a fait l'unanimité du jury chargé de récompenser le talent du meilleur photographe de l'exposition Terroirs d'Images 2008. La tâche n'était pourtant pas facile car plus de 650 photographies de quelques 50 photographes amateurs et professionnels étaient en compétition sur le thème « les fleurs et les animaux dans la vigne ». C'est avant tout la force de sa composition et le contraste des couleurs qui ont séduit le jury composé de professionnels du monde du vin et de la photographie. La vrille danseuse apporte du volume, l'opposition des couleurs du relief, le rouge des coccinelles de la vie. Cette scène miniature pleine de mouvements nous plonge dans l'intimité de la vigne. Cette photographie est l'expression subtile du travail d'Hubert Lamy. Photographe solitaire, Hubert Lamy se lève tôt le matin et part dans les vignes. Inlassablement, chaque jour, tel un passionné, Hubert Lamy parcourt les vignes et leurs environs « Il y a toujours à voir... ». Chaque moment de la journée, chaque saison « donne à voir » comme il l'explique naturellement: la rosée du matin, la naissance des sauterelles vertes en juin, les orchidées dans les friches, la mue des cigales, le Mont Blanc la veille de pluie... Il nous plonge dans une poésie à l'état brut, une multitude d'infimes détails en lien direct avec le rythme de la nature. C'est une histoire de racines, une histoire de tempérament. Chez les Lamy on est vigneron depuis 1640 à Saint Aubin en Bourgogne. La vigne, on la connaît: on naît, on travaille et on vit dans et pour la vigne au rythme des saisons. Sa femme dit de lui: « II fait partie de ceux qui voient. Nous pouvons ,passer tous à côté, il n'y a que lui qui le verra ». « 3 coc' inelles en même temps », il dit que c'est le hasard... un seul coup d'ceil sur ses mains marquées par le travail de la vigne, de la terre et de la cave suffit pour comprendre que c'est aussi la patience, le travail, la constance et sur tout la passion de ses vignes qui ont permis la réalisation de cette photographie. Autodidacte, la photographie est rentrée dans sa vie par l'intermédiaire d'un cousin, l'abbé Truchot. Originaire de Saint-Aubin, il venait y passer les week-end. Un personnage haut en couleur, une forte personnalité, un photographe exigeant, un talentueux portraitiste passionné de lumière. Depuis que son fils Olivier a repris brillamment la suite au domaine, Hubert peut se consacrer pleinement à sa passion. L'aventure de ces « 3 coccinelles » ne fait que commencer car le prix remporté par Hubert Lamy est doté d'un voyage d'une semaine en Nouvelle-Zélande ! Ce visionnaire assidu, ce pur vigneron qui depuis toujours vit dans le même village, est prêt à aller poser son regard à l'autre bout du monde sur les vignes neo-zélandaises du domaine Cloudy Bay.





BOURGOGNE AUJOURD'HUI decembre 2008
Saint Aubin 1 er Cru Clos de la Chateniere 2003

6eme ex-aequo :16.5

Robe d'un beau doré à reflets verts, le signe d'un vin encore frais. Le nez exprime des notes d'agrumes confits, de tilleul. Le vin est riche, dense, fruité, avec une fraîcheur qui apporte beaucoup de tonus et de finesse à l'ensemble.




Le Monde 09-2007
DOMAINE HUBERT LAMY
Saint Aubin Derrière Chez Édouard 2005

Sous l'inspiration d'Olivier Lamy, un des vignerons les plus ambitieux et les plus compétents de sa génération, les vins du domaine familial, qui avaient toujours été bons et respectés, ont fait un bond en avant considérable, spécialement les vins rouges avec une finesse de grain et un toucher de bouche qu'on ne pouvait imaginer pour des vins d'altitude. Le réchauffement climatique leur a certainement été favorable mais il fallait aussi savoir les vinifier, ce qui n'était pas la tasse de thé de producteurs trop célèbres de vins blancs ! Derrière Chez Édouard, en plus de son nom inimitable et cher à tous les homonymes, est un rouge racé, très fruité mais charnu, étonnant vraiment !




CHALLANGES 06-2008
SAINT AUBIN Hubert Lamy, Dérrière Chez Édouard, premier cru 2006; Fruits rouges avec plein de croquant, jolie structure, ce rouge fait honneur à un domaine réputé pour ses blancs aromatiques, minéraux et d'une grande finesse. Les vins sont très demandés


Le Bien Public

21 Octobre 2008

Saint-Aubin, au coeur de la côte des blancs

Nichée entre Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet, l'appellation saint-aubin fait désormais partie de celles que tout connaisseur de vin de Bourgogne doit avoir dans sa cave. Elle a définitivement acquis ses lettres de noblesse avec des premiers crus à classer parmi les grands vins blancs de la côte de Beaune.

A l'écart de la grande route, accrochée au coteau, la commune de Saint-Aubin vit aux côtés de prestigieuses voisines : Puligny-Montrachet, Chassagne-Montrachet et Meursault. La Saône-et-Loire et la côte chalonnaise sont toutes proches. Ce site vallonné, aux coteaux pentus, se caractérise par une large combe. La commune de Saint-Aubin possède sur son cadastre le hameau de Gamay. La légende y voit le berceau du cépage gamay noir à jus blanc, plant autrefois prolifique en Côte-d'Or, mais banni du département par l'ordonnance de Philippe le Hardi, en 1395, exigeant l'arrachage du plant généreux au bénéfice du plant noble, le pinot noir. Cependant, il fallut un autre jugement rendu par Philippe le Bon, en 1459, pour rappeler l'intérdiction... La diversité des expositions, la différence de nature des sols font de ce village une zone de production intéressante et variée. L'aire d'appellation est répartie sur deux massifs différents l'un, la Montagne de Savoie avec en dessous, la Roche du May, qui terminent la Montagne de la Côte-d'Or, l'autre avec la Montagne du Ban et les Roches d'Eguison pratiquement en perpendiculaire au premier massif. Le vignoble s'étage entre environ 300 et 350 mètres d'altitude. L'appellation communale saint-aubin désigne à la fois des vins rouges et des vins blancs. Autrefois majoritaires, les rouges sont aujourd'hui dépassés en volume et en notoriété par les vins blancs. Le vignoble établi sur différentes croupes enserre la RN6, route sinueuse qui sépare les coteaux des montrachet, du versant de Chassagne. Il peut se diviser en quatre grandes zones : Une partie classée en premier cru, en bordure de Puligny-Montrachet et de Chassagne-Montrachet, qui va jusqu'au bas de Gamay. Une autre partie, principalement en premier cru, contourne le hameau de Gamay par l'est et le nord. Une troisième zone relie Gamay et Saint-Aubin dans la partie supérieure du coteau, sur l'autre combe. Enfin, une large bande de vignes monte à "l'assaut" de la Rochepot ; c'est la zone classée en appellation communale, pourtant exposée sud/sud-est. Parallèlement, mais dans le bas, les appellations régionales complètent la diversité des vins produits.

    Un peu plus de 70 % de la superficie du vignoble est classé en premier cru. Vingt-neuf premiers crus existent. Les appellations les plus courantes sont la Chatenière, En Remilly, les Murgers des Dents de Chien, les Champlots, Charmois, sur le Sentier du Clou, les Frionnes, le Village. Les noms de climats sont parfois évocateurs comme Derrière chez Édouard ; d'autres sont liés aux conditions historiques ou géographiques les Combes. Certains traduisent la grande imagination de nos ancêtres. Ainsi, le climat les Murgers des Dents de Chien peut se décortiquer de la façon suivante Un meurger, ou murger est un mur ou tas de pierres sèches, résultat d'un dépierrement des sols difficiles ; les dents de chien ou casse-têtes (qu'il fallait casser) évoquent souvent des pierres blanches qui parsemaient les terrains et devaient affleurer à la surface comme des dents. Belle expression pour définir un sol caillouteux ! Les blancs de saint-aubin possèdent un caractère commun : une trame minérale. Leur finesse, leur élégance, leur pureté aromatique et leur finale nette séduisent les amateurs. Le plus marqué par la minéralité est le Murger des Dents de Chien. Mais la Châtenière offre une race exceptionnelle et un potentiel de vieillissement auquel le Charmois oppose son gras, Remilly sa rondeur, les Frionnes et les Perrières leur fermeté... Et les rouges ? Éclipsés par la qualité des premiers crus blancs et "leur prix d'ami", ils ne sont pourtant pas à jeter aux orties. Les meilleurs vignerons combattent la rigueur des tannins, le fond de rusticité et la tendance naturelle à l'austérité en privilégiant le fruit et en essayant de ne pas trop extraire cela donne dans les faits des saint-aubin souvent légers, fruités et flatteurs. Ils produisent des vins aux arômes de fruits rouges et de baies sauvages, dont la fermeté requiert quelques années en cave.


La meilleure bouteille

SAINT AUBIN

PREMIER CRU BLANC MURGERS DES DENTS DE CHIEN 2004

HUBERT LAMY

2004 ne pardonnait aucun égarement à qui souhaitait produire de grands vins. Il fallait donc faire preuve d'une immense exigence et dans ce domaine force est de reconnaître qu'Olivier Lamy est en avance sur certains. Le résultat est à la hauteur des efforts consentis avec un vin riche, profond, structuré, long en bouche, sur un fond minéral superbe de pureté. Une perle rare !

Il s'agit là d'un domaine parmi les plus grands de la côte des blancs. "A la vigne, le but est d'avoir les raisins les plus sains possibles en employant le minimum de produits", explique Olivier Lamy. En vinification-élevage, depuis quelques millésimes, il a développé l'utilisation des demi-muids de 600 litres au lieu des pièces traditionnelles de 228 litres "Je trouve le boisé plus discret, mieux fondu et au final, chaque terroir s'exprime de façon plus précise".



Bourgogne Aujourd'hui septembre 2008
    HUBERT LAMY

Une fois de plus, le domaine aurait mérité une mise en avant. Mais est-il

utile de présenter Olivier Lamy et sa production ? ll fait partie des

incontournables de la côte des blancs et ce millésime 2006 n'échappe pas à

la règle avec dix cuvées sélectionnées.


CRIOTS-BÂTARD-MONTRACHET GRAND CRU BLANC
Nez léger fin et aérien. En bouche, le vin se présente tout en délicatesse avec une trame serrée et une longueur intéressante. Une belle bouteille de garde.

SAINT-AUBIN PREMIER CRU BLANC MURGERS DES DENTS DE CHIEN
Un vin qui présente un nez sur des arômes de fruits mûrs avec un boisé léger. La bouche est aérienne avec une attaque opulente et ample suivie par une finale d'une grande pureté minérale. Une belle bouteille de garde.

SAINT-AUBIN PREMIER CRU BLANC CLOS DE LA CHATENIÈRE

Le vin dévoile une belle personnalité autour d'un nez frais et mûr

à la fois. La bouche développe de l'opulence autour d'une matière racée et fraîche. Belle expression du terroir.
SAINT-AUBIN PREMIER CRU BLANC LES FRIONNES
Nez très aérien et subtil sur des notes de fruits mûrs sans excès. La bouche est pure et ronde à la fois avec un boisé fondu qui l'habille habillement. Une jolie bouteille à garder deux à trois ans.

SAINT-AUBIN PREMIER CRU BLANC EN REMILLY
Nez sur la retenue qui laisse paraître quelques notes d'agrumes. La bouche se présente également en retrait mais avec du fond et une minéralité très plaisante en finale. Une grande bouteille en devenir.

SAINT-AUBIN PREMIER CRU BLANC DERRIÈRE CHEZ EDOUARD

Nez fermé évoquant des notes de fruits mûrs. La bouche est

ample et généreuse sur les fruits jaunes avec une finale opulente, ronde mais sans lourdeur. À boire dès maintenant.
SAINT-AUBIN ROUGE LE PARADIS
Joli nez épanoui sur des tonalités de fruits rouges. La bouche est gourmande et flatteuse à l'attaque puis les tannins prennent le pas en finale. Un vin qui demande à s'arrondir.

CHASSAGNE-MONTRACHET PREMIER CRU BLANC LES MACHERELLES
Un vin tout en délicatesse avec un nez précis et fin sur les
agrumes et le chèvrefeuille. En bouche, il dévoile une matière précise et pure, tout en tension, avec du fond.
Saint-Aubin premier cru rouge Derrière Chez Edouard
Saint-Aubin blanc La Princée




GUIDE GAULT MILLAU 2009

DOMAINE HUBERT LAMY ***: niveau excellent

Même si Hubert est toujours présent, c'est maintenant Olivier qui dirige le domaine. Avec un travail méticuleux dans les vignes qui va de la taille sévère aux vendanges en vert en passant par l'ébourgeonnage, tout est fait pour maîtriser les rendements. Les blancs représentent la majorité de la production. Sur le millésime 2006, le bois est certes présent mais la minéralité contrebalance le tout Les équilibres sont magnifiques, tout en subtilité et finesse. Criots Batard Montrachet sort du lot par sa complexité et son volume et dans une moindre mesure le Chassagne-Montrachet, nerveux, également. Mais il ne faut absolument pas se priver de l'immense plaisir que procurent les saint-aubin. Les rouges sont tout en subtilité, comme les blancs d'ailleurs, avec un fruit très croquant et quelques épices chaleureuses pour l'équilibre. Bravo pour ce choix de vins ni opulents ni d'une gourmandise trop facile.

Chassagne-Montrachet les Macherelles (Premier cru) 2006: 17/20
Criots Batard Montrachet (Grand cru) 2006: 17,5/20
Puligny-Montrachet les Tremblots 2006: 17/20
    Saint-Aubin Clos de la Chatenière (Premier cru) 2006: 17/20
    Saint-Aubin Clos du Meix (Premier cru) 2006: 16/20
    Saint-Aubin En Remilly (Premier cru) 2006: 16/20
    Saint-Aubin les Frionnes (Premier cru) 2006: 17/20
Saint-Aubin les Murgers des Dents de Chien (Premier cru) 2006: 16/20
Chassagne-Montrachet la Goujonne 2006: 17,5/20
Saint-Aubin Derrière chez Edouard VV (Premier cru) 2006: 17/20

GUIDE HACHETTE 2009

Saint Aubin 1er Cru  Derrière chez Édouard Vieilles Vignes 2006  *
Ce domaine de 17 ha porte à sa boutonnière une impressionnante brochette de coups de coeur dans cette appellation. Derrière chez Edouard est un vieux  lieu-dit du pays. On est juste derrière les maisons du village, et c'est ainsi qu'en Bourgogne on entre dans l'histoire. Ne trouve-t-on pas à peu de distance un Tonton Marcel ? Ce pinot noir issu de vignes de cinquante ans s'annonce riche et apte à prendre de l'âge. Beaucoup de couleur et de bouquet, un sentiment de franchise et de fruit, de la mâche, la revue de détail est parfaite.

Guide Les Meilleurs vin de France 2009 RVF
Domaine Hubert Lamy
SAINT-AUBIN
** : Producteur de très grand vins, dans les meilleurs crus de France ( 20 en Bourgogne )


Depuis quelques années déjà, Olivier Lamy maîtrise totalement son sujet. Ambassadeur des vins de Saint-Aubin, il a contribué à développer la réputation de cette appellation encore trop méconnue. Sa palette de terroirs et son talent à en exprimer toutes les nuances permettent de comprendre à quel point tout amateur peut trouver dans ce village des vins magnifiques à des prix très raisonnables. Malheureusement, il y a fort peu de quantité disponible au domaine.


Les vins : une fois encore, la gamme des saint aubin est sans reproche. Le Clos de la Chatenière, à la minéralité affirmée, déploie de magnifiques notes salines en finale. La cuvée Derrière Chez Edouard apparaît encore plus profonde et séveuse en bouche, admirable ! Plus fermé, le Criots affiche une puissance retenue énorme ; il faudra être patient pour qu'il se livre. Avec un fruit juteux, les rouges sont également très séduisants.

Criots-Bâtard-Montrachet  Grand Cru 2006        (épuisé) 17,5

Chassagne-Montrachet Premier Cru Les Macherelles 2006 (épuisé) 16.5

Saint-Aubin Premier Cru Derrière Chez Edouard 2006 (épuisé) 16.5

Puligny-Montrachet Les Tremblots 2006 (épuisé) 16

Saint-Aubin Premier Cru Clos de la Chatenière 2006 (épuisé) 16

Saint-Aubin Premier Cru En Remilly 2006 (épuisé) 16

Saint-Aubin Premier Cru Murgers des Dents de Chien 2006 (épuisé) 16

Saint-Aubin Premier Cru Clos du Meix 2006 (épuisé) 15.5

Saint-Aubin Premier Cru Les Frionnes 2006 (épuisé) 15.5

Saint-Aubin La Princée 2006 (épuisé) 15

Chassagne-Montrachet Goujonne Vieilles Vignes 2006        (épuisé) 16

    Saint-Aubin Premier Cru Derrière Chez Edouard Vieilles Vignes 2006 (épuisé)  15,5



    LE GRAND GUIDE DES VINS DE France 2009 BETTANE et DESSEAUVE

    DOMAINE HUBERT LAMY
        
Ce domaine de tradition est aux mains d'un jeune vigneron fort doué, Olivier Lamy, fils d'Hubert, dont la maîtrise des difficultés de 2005 pour les vins blancs mérite tous les éloges ! Leur finesse, leur charme, leur fraîcheur devraient être médités par bien des producteurs plus célèbres. Les 2006 renouvellent cette réussite, avec des vins souvent brillants, On a ici toujours su faire les rouges, dans un style très fruité et très agréable. Un parcours sans faute qui devrait, s'il se confirme dans les prochains millésimes, ranger le domaine dans la famille des grands stylistes !


CHASSAGNE-MONTRACHET PREMIER CRU MACHERELLES 2006
Blanc 2012 à 2016  16/20

Légère réduction mais vin superbement fait, gourmand avec de nobles arômes de noisette, long, complexe, racé.


    SAINT-AUBIN PREMIER CRU
    CLOS DE LA CHATENIÈRE 2006
    Blanc 2011à2016  16/20

    Grand équilibre, grande pureté, le saint aubin à son meilleur, dans un millésime où l'altitude des vignes a considérablement aidé à préserver de la finesse dans le raisin.


    SAINT-AUBIN PREMIER CRU
    LES MURGERS DES DENTS DE CHIEN 2006
    Blanc 2012 à 2018 17,5/20

    Somptueuse étoffe, grande noblesse aromatique, merveilleuse pureté, très grand vin, un des sommets possibles dans le millésime !




1 2 Suivante Fin

Domaine LAMY HUBERT - 20 rue des Lavières 21190 ST AUBIN - Tél. 03.80.21.32.55

Copyright©2015 ISAGRI (1.20). Français